Aller au contenu
— Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
article 27 de la Déclaration universelle des droits humains

Art Truck #006 - Bois Mermet

des oeuvres entrent en prison

Le projet Art Truck #006 s’est déployé en partenariat avec la Collection d’art de la Ville de Lausanne à l’automne 2023 à la Prison du Bois-Mermet, qui accueille des personnes détenues avant jugement ou en attente de transfert. Il a fallu s’adapter aux temps de détention très variables et aux conditions carcérales et inclure les rencontres pour concevoir l’exposition dans les activités proposées par l’institution, sous la forme d’un module de six semaines.

Six ateliers ont donc pris place avec un groupe de six participants volontaires, curieux d’échanger autour de l’art et de la culture et de monter une exposition au sein même de la prison. Ils ont d’abord déterminé que leur exposition devrait parler de la liberté, du voyage et de l’imaginaire. A partir de cette commande, Chantal Rey, conservatrice de la Collection d’art de la Ville de Lausanne, a sélectionné quatre œuvres parmi les 1800 que compte la collection. Chaque semaine, les médiatrices de Destination vingt-sept sont entrées dans la prison avec une œuvre originale sous le bras, afin de l’étudier et en débattre avec le groupe de commanditaire. 

— Nous avons tenté d’approcher le filtre émotionnel de chaque artiste. Filtre qui propose sa vision du monde, de l’histoire. Nous avons appris à valoriser la richesse de notre filtre de spectateur, richesse augmentée par la collaboration de notre groupe, rendant chaque séance unique. Uniques dans l’analyse, uniques dans l’exploration de notre créativité en nous aventurant à créer nos propres empreintes.

un participant

Les reproductions de ces quatre œuvres, accompagnées de leurs interprétations par les personnes détenues commanditaires de l’expo ont ensuite été exposées dans la salle de sport, le lieu le plus approprié pour toucher le plus grand nombre de personnes. Le vernissage s’est déroulé en présence de la conservatrice de la Collection et de la Direction de la prison, ainsi que d’une vingtaine d’autres détenus venus avec enthousiasme et curiosité. Deux participants se sont exprimés lors des discours, soulignant l’importance de projets favorisant un vivre ensemble essentiel en terme de réinsertion.

— La réelle réinsertion ne prendrait pas racine avec d’autres valeurs, durables, trop souvent négligées (…)? Des valeurs qui germent lorsqu’on apprend à se réapproprier du temps pour observer, du temps pour penser, du temps pour partager. De cet endroit synonyme de contrainte et punition, vous avez contribué à apporter un idéal. (…) L’idéal d’un endroit où la liberté d’esprit fait disparaître ces portes blindées, ces hauts murs et leurs barbelés. Ce moment restera une œuvre qui sera exposée au vernissage de nos vies.

un participant

médiateurices

MORGANE ISCHER

médiatrice culturelle Vaud, pilote et finances VD, réception VD (accueil des nouvellos), illustrations

Julie Biermann

médiatrice culturelle Vaud, facilitation


partenaires